Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Mondialisation, institutions et nouvelle diplomatie commerciale (MIND C) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil MIND C / Mondialisation, institutions et nouvelle diplomatie commerciale / Activités de recherche / Stratégies commerciales et nouveau régionalisme

Stratégies commerciales et nouveau régionalisme

Les nouvelles stratégies commerciales États-Unis

La recherche porte sur les fondements théoriques, les évolutions et les tensions de la politique commerciale des États-Unis. 
Deux hypothèses guident nos recherches : 
 1) L’internationalisme libéral des États-Unis se distingue de celui de la Grande-Bretagne sur deux points : le réciprocitarisme et le méliorisme. 
2) La politique commerciale a connu un changement de trajectoire dans les années 1980, pour s’orienter davantage vers le bilatéralisme d’une part et vers la protection des droits économiques des entreprises d’autre part. 

Études en cours : Le renouvellement de l’autorité de négocier, l’internationalisme libéral en (1) Asie et en (2) Amérique latine, la protection des droits des investisseurs, le protectionnisme et l’antidumping, normes du travail et clauses sociales.

Canada et Mexique

Durant les années 90, le Canada et le Mexique ont su tourner l’ALENA à leur avantage pour se positionner comme plateforme industrielle dynamique en Amérique du Nord. Depuis le début des années 2000, cette stratégie de spécialisation régionale montre des signes d’essoufflement. Nos recherches portent sur les nouvelles stratégies industrielles et commerciales dont cherche à se doter le Mexique et la Canada (et le Québec), de même que sur les propositions de réforme des institutions de l’ALENA.

Intégration Nord-Sud dans les Amériques

La recherche porte sur les accords commerciaux et les partenariats économiques Nord-Sud dans les Amériques. La recherche se fait en coordination avec le Réseau d’intégration Nord-Sud (RINOS) : http://web.univ-pau.fr/RECHERCHE/GD...

La stratégie du Brésil

Depuis le début des années 90, le Brésil tente d’associer les pays sud-américains à sa stratégie commerciale afin d’améliorer ses capacités dans les négociations tant dans les Amériques qu’à l’OMC. Ce projet s’intéresse à deux aspects de cette politique : 
 les accords commerciaux sud-américains et leurs effets en matière de flux commerciaux l’internationalisation des firmes brésiliennes dans la région. Les résultats de ces travaux nous permettront d’identifier les nouveaux modèles de gouvernance qui émergent dans l’espace sud-américain.

Les stratégies commerciales en Asie

La crise asiatique est venue rappeler brutalement au Japon que son statut de première puissance. Depuis, le Japon a modifié radicalement sa politique commerciale pour faire face aux nouveaux défis économiques du 21e siècle en partant de l’hypothèse que l’avenir de sa prospérité passe dorénavant par un processus d’intégration économique de jure à l’échelle régionale. Également, depuis 20 ans de nombreux pays d’Asie s’affirment sur le plan économique, notamment la Chine. Cet axe s’intéresse à l’étude des stratégies commerciales en Asie, au déplacement des chaînes de valeurs vers cette région ainsi qu’à la théorisation d’un modèle asiatique d’intégration.

Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada