Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Chercheurs / Genevieve Dufour

Genevieve Dufour

Biographie

Geneviève Dufour est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke et membre du Barreau du Québec. Ses recherches se concentrent sur les questions relevant du libre-échange ainsi que des interactions entre le commerce, le droit de l’environnement et les droits humains. Elle collabore avec de nombreux acteurs en matière de droit du commerce international et de développement durable.

Récipiendaire du prix Tremplin de l’Université de Sherbrooke pour sa contribution exceptionnelle à la recherche, elle est titulaire de nombreuses subventions de recherche dont une du fonds des Leaders John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l’innovation. Elle assume la codirection du BAJI, le Bureau d’assistance juridique internationale, une clinique juridique qu’elle a cofondée, dans le cadre duquel elle travaille avec ses étudiants auprès de ministères, d’organisations internationales et de cabinets d’avocats. Elle agit comme observatrice des négociations commerciales menées sous l’égide de l’OMC depuis 2013. Elle est présidente sortante de la Société québécoise de droit international, membre du Conseil d’orientation du Réseau francophone de droit international (pour lequel elle a agi comme vice-présidente et présidente), membre du comité de direction de la Revue québécoise de droit international, membre du comité de rédaction de la Revue de l’Académie africaine de pratique du droit international, membre du conseil consultatif du blogue du Pacte mondial pour l’environnement et directrice scientifique de la simulation de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Elle fait partie de quatre centres de recherche : le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) qui bénéficie d’une subvention équipe de recherche du Fonds de recherche du Québec, le Centre de recherche Lemaire en gestion responsable et le Consortium international de recherche sur la gouvernance des grands projets d’infrastructure (Kheops) et le Centre d’études pluridisciplinaires en commerce et investissements internationaux (CEPCI). Elle dirige la chronique de droit du commerce international pour l’Annuaire canadien de droit international depuis 2021. Elle fait partie du Réseau des Cliniques Juridiques Francophones pour lequel elle donne des formations sur l’enseignement clinique et a produit un ensemble de fiches relatives à l’enseignement clinique. Elle intervient régulièrement dans les médias sur diverses questions relevant de ses champs de compétence.

Recherche et expertise

  • Droit international économique
  • Droit international public
  • Droit du commerce durable, responsable et inclusif
  • Droit des biotechnologies
  • Sciences et droit

Dans le domaine de la recherche, la professeure Dufour s’intéresse aux interactions entre commerce, environnement et droit humains. Plus précisément, elle tente de comprendre si et comment le droit du commerce peut permettre une meilleure effectivité des droits humains, de la protection de l’environnement et de la valorisation de l’inclusion. Trois axes de recherche sont privilégiés : 1) Les négociations commerciales à l’OMC relatives à un commerce plus durable, responsable et inclusif ; 2) Les traités régionaux de commerce et d’investissement (TCI) comme outils de promotion des droits humains, de protection de l’environnement et de valorisation de l’inclusion ; et 3) Le recours au commerce comme moyen d’atteindre des objectifs nationaux de développement durable notamment par le biais de politiques d’approvisionnement durable et d’ajustement carbone aux frontières.

Enseignements et expériences professionnelles

Elle est directrice du programme de maîtrise en droit international et politique internationale appliqués (DIPIA) de l’Université Sherbrooke.

Elle a complété une maîtrise en droit international public à l’UQAM sous la direction de la professeure Katia Boustany, avec la rédaction d’un mémoire intitulé La déclaration de l’OIT relative aux droits et principes fondamentaux du travail : nature et portée en droit international. En mars 2009, elle a soutenu avec la mention « très honorable » une thèse de doctorat intitulée Le commerce international des OGM dans le cadre de l’OMC : Analyse de la marge de manœuvre réglementaire des États en matière sanitaire et environnementale au regard des Accords SPS, OTC et du GATT, rédigée sous la co-direction des professeurs Daniel Dormoy de l’Université Paris XI et François Crépeau de l’Université McGill, parue chez Bruylant en 2011, avec une préface de Gabrielle Marceau. Elle a également suivi différentes formations complémentaires, incluant une formation en droit pénal international desservie par l’Association internationale des avocats de la défense, une session à titre de boursière à l’Académie de droit international de La Haye et un diplôme en droit des réfugiés du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et de l’Université Montpellier I.

Activités et conférences

Parution dans les médias

- 14 février 2022 | LCN – Mario Dumont | Washington qui demande à Ottawa d’intervenir contre les blocages aux frontières


Chroniques   Dans les médias   Conférences  

Conférences

Colloque

Séminaires et conférences

Conférences de cet(te) auteur(e)

Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)