> >

François Roch

Co-directeur, Observatoire sur l’Agenda 2030 des Nations Unies (CEIM-UQAM)


Co-directeur de l’Observatoire sur l’Agenda 2030 des Nations Unies, François Roch est professeur titulaire de droit international public au Département des sciences juridiques de l’UQAM. Il est diplômé de l’Université Paris Sud (2011) où il a obtenu un Doctorat en droit avec la mention « très honorable et les félicitations du jury ».

Il détient un Baccalauréat en sciences juridiques (1998) et une Maîtrise en droit international public de l’UQAM (2003) ainsi qu’une Maîtrise en droit des affaires de l’Université de Montréal (2004). Avocat, membre du barreau du Québec entre 2001 et 2012, il est depuis 2008 professeur à la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM. Dans le cadre de ses activités professorales, il fut directeur du programme du Baccalauréat en Relations internationales et droit international (2012-2014) et directeur du Département des sciences juridiques (2017-2020).

Impliqué dans la communauté des internationalistes québécois, il occupe également les postes de Président de la Société québécoise de droit international (SQDI) et de codirecteur de la Revue québécoise de droit international (RQDI). Il est par ailleurs membre du conseil d’orientation du Réseau francophone de droit international (RFDI), membre du conseil d’administration de l’Institut québécois de réforme du droit et de la justice et membre du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation. Ses domaines d’expertises sont : le droit international public général ; le droit international et le développement ; le droit des organisations internationales ; lesrèglement pacifique des différends internationaux et les mécanismes de sécurité collective.


Publications et événements

 L'Agenda 2030 s'invite à l'UQAM

Grands événements | Conférence inaugurale de l’Observatoire sur l’Agenda 2030 des Nations Unies

L’Agenda 2030 s’invite à l’UQAM

Lundi 5 décembre 2022 de 10h à 12h, local 1715, UQAM

,

Mercredi 12 janvier. Conférence d’ouverture par Marco Sassoli (Université de Genève)
Groupes armés non-étatiques et droit international humanitaire
- Partie 1
Groupes armés non-étatiques et droit international humanitaire - Partie 2

Mercredi 19 janvier. Marc Toufayan (Université Md’Ottawa)
À quoi servent les droits humains ?

Mercredi 9 février. Frédéric Mégret (Université McGill)
Who’s in and who’s out ? Le droit international comme garant de la qualité de sujet légitime
Partie 1
Who’s in and who’s out ? Le droit international comme garant de la qualité de sujet légitime Partie 2

Mercredi 9 février. Paméla Obertan (UQAM)
Le droit international, entre oppression et émancipation : le cas du brevet sur les semences
Partie 1
Le droit international, entre oppression et émancipation : le cas du brevet sur les semences Partie 2

Mercredi 2 mars. Rémi Bachand (UQAM)
À quoi sert le droit international ? Le point de vue des subalternes
Partie 1
À quoi sert le droit international ? Le point de vue des subalternes Partie 2

Mercredi 9 mars. Pierre Bosset et Bernard Duhaime (UQAM)
À quoi servent les droits économiques et sociaux ?
Partie 1
À quoi servent les droits économiques et sociaux ? Partie 2

Mercredi 23 mars. Isabelle Duplessis (U. de Montréal)
Le droit au sein de l’Organisation internationale du travail et les conséquences dans le cadre de la gouvernance mondiale

Mercredi 23 mars. Mirja Trilsch (UQAM)
La constitutionnalisation du droit international et les perspectives transnationales du principe de la justice sociale

Mercredi 16 mars. François Roch (UQAM)
La paix par le droit : réflexions sur la place du droit international comme instrument de règlement pacifique des différends internationaux

NOUS JOINDRE

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
ceim@uqam.ca

À PROPOS

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DU CEIM