Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Mondialisation, institutions et nouvelle diplomatie commerciale (MIND C) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil MIND C / Chaire de recherche du Canada en Mondialisation, Citoyenneté et Démocratie (...) / APPEL DE COMMUNICATIONS

APPEL DE COMMUNICATIONS

Puce noire Veuillez adresser votre proposition de communication (titre et résumé de 25 lignes) AVANT LE 12 FÉVRIER 2007 , Chaire de recherche du Canada en Mondialisation, Citoyenneté et Démocratie (Chaire MCD)

Appel de communications lié au colloque organisé par la Chaire de recherche du Canada en Mondialisation, Citoyenneté et Démocratie et présenté au 75e congrès de l’ACFAS

COLLOQUE :
LE SENS DES INÉGALITÉS CONTEMPORAINES ET LA QUESTION DES CLASSES SOCIALES : UNE MOSAÏQUE VERTICALE OU HORIZONTALE ?
LES LUNDI 7 ET MARDI 8 MAI 2007 - UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES

PROBLÉMATIQUE DU COLLOQUE

L’objectif de ce colloque est de questionner le sens des inégalités sociales en tentant de les comprendre dans une perspective qui tranche avec les lectures horizontalistes actuellement en vogue dans les sciences sociales. Plus précisément nous souhaitons revisiter le concept de classe sociale afin d’évaluer sa portée analytique et critique pour la sociologie contemporaine. Depuis deux décennies les sciences sociales ont su développer de puissantes et fécondes analyses des inégalités horizontales, c’est-à-dire des systèmes de discrimination et de domination culturelle basée sur une problématique de la reconnaissance. Le paradigme de la citoyenneté a été et demeure l’outil par lequel la société agit sur ses différences dans une visée d’intégration dans une « mosaïque multiculturelle ». Or, il y a plus de 50 ans le sociologue canadien John Porter montrait comment cette mosaïque de la différence en cachait une autre, la mosaïque verticale des classes et de la stratification. Le colloque sera l’occasion de renouer avec ce type d’analyse sociologique tout en tentant de la renouveler tant sur le plan conceptuel que méthodologique. Une tâche d’autant plus nécessaire que les régimes politiques néolibéraux ainsi que la mondialisation économique semblent générer des inégalités économiques structurelles et des formes de polarisation sociale de plus en plus profondes.

Trois axes thématiques ont été dégagés

Quelle ampleur la structure des inégalités sociales a prise dans les sociétés capitalistes avancées ?

Quelles conceptions théoriques devrions-nous développer pour penser sociologiquement ces inégalités sociales ?

Quelles mobilisations politiques peuvent émerger autour des inégalités sociales ?

Veuillez adresser votre proposition de communication
(titre et résumé de 25 lignes) avant le 12 février 2007 par courriel à :
Pierre-Paul St-Onge : chaire.mcd@uqam.ca

Documents joints

Affiche (PDF - 46.3 kio)

Partager

Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada