Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Mondialisation, institutions et nouvelle diplomatie commerciale (MIND C) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil MIND C / Événements / Observatoire sur les Afriques (CAP-Afriques) / Colloque international - Le triangle Chine-Russie-Afrique(s) : quels enjeux (…)

Colloque international - Le triangle Chine-Russie-Afrique(s) : quels enjeux pour le triangle France-Europe-Afrique(s)

Puce noire Lundi le 26 juin 2023 de 9h à 18h, à Souissi de l’Université Mohammed V, Rabat

Le colloque aura lieu en présentiel, lundi 26 juin 2023 à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales - Souissi de l’Université Mohammed V à Rabat, de 09h00 à 18h00.

Inscription obligatoire

Une inscription en suivant ce lien est requise pour participer au colloque.

Organisateurs du colloque

L’Institut d’études de géopolitique appliquée (Iega), le Centre d’analyse et de prospective sur les Afriques (CAP-Afriques) et la faculté des sciences juridiques, économiques, sociales - Souissi de l’Université Mohammed V de Rabat organisent, pour la deuxième édition, un colloque international intitulé : « Le triangle Chine – Russie – Afrique(s) : quels enjeux pour le triangle France – Europe – Afrique(s) ».

Descriptif

Les crises multifactorielles qui émaillent les relations internationales, notamment depuis la fin de la guerre froide, sont de nature à ébranler le système international imposant inéluctablement un monde multipolaire de fait. Il s’ensuit un basculement du monde vers de nouvelles dynamiques géopolitiques dont l’ascension chinoise et russe en Afrique est une des manifestations voire une des causes.

Jadis partenaires privilégiés et historiques des États africains, la France et l’Europe, rattrapées par les faits, doivent désormais renégocier leur positionnement stratégique dans ce continent. Cette situation impose à l’Afrique l’opportunité et la contrainte de faire des choix entre différents modèles de partenariats concurrents. La Russie et la Chine n’imposent aucune condition à leurs partenariats tandis que la France et l’Europe sont restées fermes sur les normes de la gouvernance, de la démocratie et des droits de l’Homme. Par ailleurs, l’influence chinoise a été minutieusement construite. La Chine favorise à la fois des relations bilatérales et des deals avec des communautés économiques régionales africaines. Ainsi, pour asseoir son influence, elle investit massivement dans le domaine de l’éducation, de la construction, du secteur pétrolier, minier et forestier. Dans le prolongement de ces investissements, la Chine a également financé le nouveau siège de l’Union africaine et développé des sommets de haut niveau avec ses partenaires africains, notamment le Forum sur la coopération sino-africaine.

La Russie est quant à elle dans une course pour son positionnement stratégique en Afrique. Le Sommet et Forum économique Russie-Afrique est une « arme » de l’offensive diplomatique russe. En outre, les voyages de Sergueï Lavrov en Égypte, en République du Congo, en Ouganda et en Éthiopie sont un exemple tangible du positionnement géostratégique en Afrique et un message tendant à démontrer que la Russie maintient sa position sur la scène internationale malgré les nombreuses sanctions de l’Europe et ses alliés. Toutes les stratégies mises en œuvre par les puissances étrangères pour consolider leur positionnement stratégique sur le continent, démontrent sans ambages que l’Afrique est un continent très convoité, car son attractivité est désormais incontestable.

De ce qui précède, plusieurs interrogations méritent d’être abordées, qui touchent aux relations trilatérales : la coopération entre la Chine, la Russie et l’Afrique, quels enjeux pour le triangle France – Europe – Afrique ? Quel est le véritable impact économique de ces relations partenariales en Afrique ? L’Afrique fait-elle preuve de rationalité et pragmatisme vis-à-vis de ses partenaires ? Comment peut-elle tirer meilleur profit de ces offres partenariales ? Telles sont en partie quelques interrogations auxquelles ce colloque se propose de répondre.

Le programme détaillé du colloque se retrouve en pièce jointe plus bas.

Inscription obligatoire

Une inscription en suivant ce lien est requise pour participer au colloque.

Contact

Veuillez écrire à l’adresse suivante pour tout questionnement concernant ce colloque.

Documents joints

info document (PDF - 894.4 kio)

Partager

Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada