Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Projet d'études sur les technologies de l'information et des communications (ÉTIC) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil ÉTIC / Publications / Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC) / Le Liban à l’heure des « ajustements structurels » : mauvaise gouvernance (...)

Le Liban à l’heure des « ajustements structurels » : mauvaise gouvernance et retour aux déséquilibres d’avant-guerre

Puce noire mars 2000 , Nemer Ramada

Pour la première fois de sa jeune histoire, le Liban a été, dès le début de 1993,
soumis à un vaste programme d’“ajustement structurel”2 avec l’encouragement de la
Banque mondiale3 et du Fonds monétaire international (FMI). Cette date coïncidait
avec la nomination à la tête du Cabinet de Rafic Hariri, un homme d’affaires
bénéficiant d’appuis régionaux et internationaux. La nomination de Hariri survenait
dans la foulée d’une “mini-révolte” ayant balayé le gouvernement Karamé,4 et accéléré
la sortie du gouvernement Solh à cause de la détérioration des conditions de vie
occasionnée par la montée rapide du dollar américain face à la livre libanaise.5
(suite dans le document joint)

Partager

Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada