Le LKP de la Guadeloupe, un mouvement social instructif ?

N°10-08 Décembre 2010

Pamela Obertan, 13 décembre 2010

Le 20 janvier 2009, la Guadeloupe, île française des Caraïbes, a connu un mouvement social sans précédent. En effet, pendant 44 jours, l’île a été paralysée par une grève générale touchant tous les secteurs. Les médias ont largement fait écho de ce mouvement en insistant plus sur le côté sensationnel comme certaines émeutes urbaines. Cependant, il importe un an après de revenir sur ce mouvement assez spectaculaire. Comment expliquer le soutien massif de la population au Lyannaj Kont Pwofitasyon (LKP en créole), la "structure" qui a initié, organisé et maîtrisé ce mouvement social ? Comment expliquer également le succès relatif du LKP ? Quels enseignements positifs peut-on tirer de cette nouvelle organisation qu’est le LKP pour les autres mouvements sociaux ? Quelles pourraient être les formules gagnantes pour les autres mouvements sociaux ?

Partager


Centre interdisciplinaire de recherche
en développement international et société (CIRDIS)

Université du Québec à Montréal
Pavillon Hubert-Aquin
400, rue Sainte-Catherine Est, bureau A-3335
Montréal (Québec) H2L 2C5 Canada

Téléphone 514 987-3000 poste 6222
cirdis@uqam.ca

Suivez-nous!



Blogue Un seul monde

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)         Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS)         Groupe de recherche sur les activités minières en Afrique (GRAMA)         Observatoire sur la coopération internationale