> >

Les effets du libre-échange sur les mouvement sociaux en Amérique latine


En partant de l’idée que le libre-échange fait partie intégrante de la mondialisation néolibérale, l’objet général de ce document sera d’identifier les effets politiques et sociaux que ce système économique génère sur les acteurs sociaux de la société latino-américaine. D’une façon plus particulière, l’objectif sera de s’interroger comment les pratiques du libre-échange ont affecté et affectent encore aujourd’hui les divers mouvements sociaux positionnés sur toute la région d’Amérique latine.

Ce document est divisé en trois parties. D’abord, en reconnaissant que la mondialisation néolibérale a transformé différents secteurs de la société et de l’État, une description de ses impacts et d’effets divers sur les mouvements sociaux en Amérique latine sera faite. Dans une deuxième partie, on montrera de façon générale comme les accords commerciaux, notamment les accords bilatéraux pourraient amener des conséquences importantes sur les mouvements sociaux. Finalement, quelques conclusions seront présentées.

Partager sur :

Dernières publications

NOUS JOINDRE

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
ceim@uqam.ca

À PROPOS

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DU CEIM