> >

La réglementation américaine sur l’Internet : les jeux de hasard et d’argent


Le système de l’Internet soulève sans cesse de nouveaux enjeux tant sociaux que politiques et économiques. À différents degrés, l’extension progressive de la toile à l’ensemble des activités de la vie courante
contribue à modifier les lieux de pouvoir nationaux et internationaux. D’après Jonathan Palfrey, professeur de droit à l’Université Harvard, ceci se traduirait notamment par la propension des États à vouloir accroître leur autorité et leur pouvoir de régulation sur l’Internet. En ce sens, alors que certains gouvernements tenteraient de contrôler le contenu politique, diffamatoire ou sexuel en ligne, les États-Unis auraient
pour leur part orienté leur lutte virtuelle sur l’endiguement du vol d’identité par hameçonnage, des pourriels, ainsi que des
jeux de hasard et d’argent (gambling) en ligne. Si la légitimité des deux premiers combats semble faire politiquement
l’unanimité, la question des jeux de hasard et d’argent, dont les référents sont plutôt liés à la morale américaine qu’à la sauvegarde des droits civils, fait face à une dissidence idéologique de plus en plus importante.

Voir la suite dans le document joint :

Partager sur :

Dernières publications

NOUS JOINDRE

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
ceim@uqam.ca

À PROPOS

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DU CEIM