> >

Maintien de la paix et espace francophone : état des lieux, état d’urgence

,

A l’heure où les Nations unies et ses États membres entament une indispensable réflexion sur l’orientation future et la définition d’un « nouvel horizon » du maintien de la paix, il est primordial de rappeler – ce que ledit document ne fait pas – que celui-ci partage avec l’espace francophone des défis et un avenir commun (cf. Un partenariat renouvelé : définir un nouvel horizon pour les opérations de maintien de la paix des Nations Unies, DOMP et DAM, ONU, 2009). En effet, actuellement, près de 56 % des militaires, policiers et observateurs militaires déployés sous la bannière des Nations unies se trouvent dans les OMP en territoire francophone. Or, sur la totalité des personnels déployés dans les 17 OMP de l’ONU, à peine 15 % proviennent de pays francophones. Un tel déploiement au sein de l’espace francophone, unique dans l’histoire du maintien de la paix, ne va pas sans conséquences. La principale concerne le besoin croissant de locuteurs francophones sur les théâtres d’opérations. Face à une telle évolution, il importe de bien cerner les enjeux de cette problématique complexe. Une démarche dans laquelle s’inscrit ce texte qui dresse un état des lieux, analyse certains défis et propose quelques pistes de réflexion.

Téléchargez le fichier PDF annexé pour obtenir le document complet.

Partager sur :

Dernières publications

NOUS JOINDRE

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
ceim@uqam.ca

À PROPOS

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DU CEIM