JE DONNE
Accueil > Publications > Qui reconnaît l’indépendance du Kosovo doit en assumer les conséquences

Qui reconnaît l’indépendance du Kosovo doit en assumer les conséquences


Après 2 ans de pourparlers marqués par l’impossibilité de parvenir à un consensus international quant au statut politique de la province, le Kosovo a unilatéralement déclaré son indépendance le 17 février 2008, une indépendance que le Canada a officiellement reconnue un mois plus tard, le 18 mars 2008. Le 24 octobre 2005, le Conseil de sécurité des Nations unies avait décidé d’ouvrir des négociations sur le statut politique du Kosovo et désigné Martti Ahtisaari, ancien Président finlandais, comme envoyé spécial. Ces négociations, menées entre février 2006 et mars 2007 à Vienne, par des représentants de Belgrade et de Pristina, sous la présidence de Ahtisaari, n’ont toutefois pas permis de rapprocher les positions des deux parties. Faute d’un accord entre Belgrade et Pristina, Ahtisaari a élaboré un Projet de statut pour le Kosovo, à savoir un statut d’« indépendance sous supervision internationale », présenté au Conseil de sécurité en mars 2007. Devant l’objection de certains États membres, notamment la Russie, la situation piétinait depuis. [...]

Tous les numéros de la collection Points de mire sont disponibles ici

Mots-clés : Points de mire
Partager sur :

Dernières publications