> >

Protection des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays. La défense de droits humains prime-t-elle sur la souveraineté étatique ?


Co-organisation de la table ronde « Protection des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays. La défense de droits humains prime-t-elle sur la souveraineté étatique ? », Consortium canadien sur la sécurité humaine, en collaboration avec la Chaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes, Institut d’études internationales de Montréal (UQAM), Montréal, 16 février 2007.

Mots-clés : Communications
Partager sur :

Dernières publications

NOUS JOINDRE

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
ceim@uqam.ca

À PROPOS

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DU CEIM