> >

La gestion de l’eau dans le cadre de l’ALENA : une responsabilité trilatérale ?

No. 07-02. Septembre 2007


Résumé

Les économies d’Amérique du Nord font face à une nouvelle problématique : la
gestion des ressources hydriques limitrophes, ainsi que celle des sources alternatives d’approvisionnement. Le Canada, les Etats-Unis d’Amérique (EUA) et le Mexique montrent de hauts niveaux de croissance de la population et de l’économie, ce qui altère le niveau d’extraction de la ressource, met en péril l’équilibre environnemental des sources hydriques et conditionne les niveaux de disponibilité de la ressource pour différents usages. Dans le présent dossier, nous voudrions faire ressortir ce que nous considérons comme étant un des principaux enjeux auxquels font face les pays nord-américains : la gestion des ressources hydriques limitrophes dans le contexte d’économies intégrées par un accord de libre-échange. La présentation des perceptions des différents acteurs de la société nous aidera à montrer quelques défis vis-à-vis de la gestion des ressources hydriques limitrophes nord-américaines.

Partager sur :

Dernières publications

NOUS JOINDRE

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
ceim@uqam.ca

À PROPOS

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DU CEIM