> >

Mouvements sociaux : Les organisations syndicales et les organisations autochtones

No. 06-03. Juin 2007


Résumé

À l’heure des grandes mobilisations sociales sur des enjeux de société essentiels, comme l’approfondissement des politiques de libre-échange, les partenariats privé-public (PPP) ou encore les projets de régionalisation économique dans les Amériques, les groupes et organisations de tout type se multiplient pour défendre et promouvoir les droits des citoyens dans un monde globalisé qui augmente le nombre des laissés-pour-compte au profit de performances économiques et monétaires. L’étude des indicateurs sociaux montre que les disparités sociales se creusent sur tout le continent, y compris aux États-Unis, ce qui entraîne nécessairement une polarisation de plus en plus accrue des sociétés nationales. Répertorier les groupes sociaux présents dans les Amériques est utile pour une meilleure compréhension des enjeux qui se jouent dans nos sociétés et permet de mettre en évidence la nature de ces organisations, leurs revendications, leurs adversaires et leurs moyens d’action.

Partager sur :

Dernières publications

NOUS JOINDRE

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
ceim@uqam.ca

À PROPOS

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DU CEIM