JE DONNE
Accueil > Publications > Les Amériques en 2001

Les Amériques en 2001

Avec la collaboration de Louis-Fred. Gaudet


Vacillante en début d’année, la conjoncture économique s’est rapidement détériorée un peu
partout dans les Amériques au cours de l’année 2001. Selon les premières prévisions de la
CEPAL, l’Amérique latine et les Caraïbes devraient connaître un chétif taux de croissance de 0,5
%, soit bien en deçà des optimistes 2 % que le Fonds monétaire international (FMI) prévoyait en
début d’année. Le Produit intérieur brut per capita devrait quant à lui reculer de – 0, 7 %. Seuls
l’Équateur, le Chili, la Jamaïque, la république dominicaine, le Venezuela et …Cuba, avec des
taux de croissance du PIB, respectivement, de 5 %, 3 %, 3 %, 3%, 2,8 % et 3 % devraient afficher
une croissance honorable. La reprise économique de l’an 2000 (4,1 %) aura donc été de courte
durée, plusieurs pays affichant même un recul net de l’activité économique en 2001. C’est bien
entendu le cas de l’Argentine, entrée dans sa quatrième année de récession, mais également celui
de l’Uruguay (-2,5 %), du Pérou (- 0,5 %), de la Bolivie (-0,1 %), et du Mexique (- 0,1 %).
Au Nord, les choses ne vont guère mieux. Des trois pays de l’ALÉNA, c’est le Canada qui
s’en tire le mieux, avec un taux de croissance de 1,3 % selon les prévisions de décembre de
l’OCDE, suivi des États-Unis (1,1 %) et du Mexique qui est, quant à lui, dans le rouge. Pour
2002, l’OCDE prévoit un faible taux de croissance de 1,2 % pour le Canada, de 0,8 % pour les
États-Unis et de 1,5 % pour le Mexique.

(Suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

NOUS JOINDRE

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 Canada

514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
ceim@uqam.ca

À PROPOS

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.


Faites un don

Je donne

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DU CEIM