JE DONNE
Accueil > Publications > Les accords bilatéraux et régionaux de propriété intellectuelle dans la francophonie

Les accords bilatéraux et régionaux de propriété intellectuelle dans la francophonie


Bien que l’attention médiatique soit concentrée sur les organisations
multilatérales, comme l’OMC, et les grands sommets internationaux, comme
celui de Cancún, les frontières du régime international de la propriété
intellectuelle sont également repoussées par la voie plus discrète, mais non
moins efficace, des accords bilatéraux et régionaux. Les 51 États et
gouvernements membres de la francophonie n’échappent pas à cette tendance.
Or, la voie bilatérale modifie les rapports de force en faveur des pays
exportateurs de technologie et permet des avancées qui seraient probablement
rejetées si elles étaient proposées dans le forum multilatéral de l’OMC.

(Suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

NOUS JOINDRE

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 Canada

514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
ceim@uqam.ca

À PROPOS

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.


Faites un don

Je donne

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DU CEIM