UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Publications

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)Diane-Gabrielle Tremblay

Culture et revitalisation urbaine : Le Cas du cinéma Beaubien à Montréal

Presses de l’Université du Québec, 149 pages.

Auteurs

  • Wilfredo Angulo
  • Juan-Luis Klein
  • Diane-Gabrielle Tremblay

Résumé

Ce livre porte sur le rôle des initiatives culturelles dans les démarches de revitalisation urbaine portées par des organismes communautaires. Plus concrètement, il propose une étude de cas du Cinéma Beaubien analysée dans le contexte de la revitalisation du quartier Rosemont, à Montréal, réalisée dans les deux dernières décennies.

La relance de ce cinéma, qui représente un actif culturel local, a été menée par une coalition au sein de laquelle l’action collective citoyenne a assuré un fort leadership. Cette action citoyenne a inscrit ce processus de revitalisation dans un contexte de transformation du développement des territoires caractérisé par un tournant culturel.

L’ouvrage s’adresse aussi bien aux chercheuses et aux chercheurs qu’aux actrices et aux acteurs du développement des territoires. Divisé en cinq chapitres assortis de photographies et d’une annexe numérique, il diffuse les résultats de cette étude de cas, qui fait partie d’un projet de recherche plus large visant à comprendre l’effet des initiatives locales de type culturel sur des processus de revitalisation des territoires favorisant le développement de collectivités plus équitables et cohésives. Une question traverse l’ensemble des chapitres et touche l’éventuelle contribution du Cinéma Beaubien à la gentrification du quartier Rosemont. Le choix de la culture en tant que champ d’intervention peut-il rallier l’ensemble des organismes présents dans un quartier et favoriser la mise en œuvre de processus de revitalisation inclusifs ?

Le livre sera en vente dès le 17 mai 2022 à l’adresse suivante.